You are here

Appel d'offres : Étude sur les effets potentiels du Plan National énergie – climat 2021 - 2030 de la Belgique sur l’empowerment des femmes et l’égalité des genres dans les pays partenaires de la coopération belge au développement

  1. Créé par Coralie VOS
  2. Le 28/10/2020
  3. 18192021Dans Services Consultance Via email Belgique

Détails de l'annonce

Durée estimée : 15 jours
Montant estimé du marché : 11 euros
Période d'exécution : 17/12/2020 au 19/02/2021
Date de publication : 28/10/2020
Date limite de soumission : 29/11/2020
Personne de contact : Coralie.Vos@cncd.be

Résumé du marché

Le Conseil consultatif Genre et Développement commandite une étude sur les effets potentiels du Plan National énergie – climat 2021 - 2030 de la Belgique sur l’empowerment des femmes et l’égalité des genres dans les pays partenaires de la coopération belge au développement. La date limite de remise des offres est le 29 novembre 2020 à 23h50. Voir la liste des fichiers pour consulter les termes de référence détaillés concernant cette étude.

Résumé des attentes des prestataires

OBJECTIFS

Objectif Général : Identifier les effets potentiels du Plan National Énergie – Climat 2021 - 2030 de la Belgique (PNEC) sur l’empowerment des femmes et l’égalité des genres dans les pays partenaires de la coopération belge au développement.

In fine, cette recherche permettra de formuler les conditions nécessaires pour que le PNEC serve l’empowerment des femmes et l’égalité des genres dans les Suds, et particulièrement les pays partenaires de la coopération belge au développement, sur base d’une capitalisation des connaissances actuelles en matière d’une « transition juste » dans une perspective féministe.

Objectifs spécifiques :

  • identifier, analyser, caractériser et documenter dans une perspective féministe et de droits des femmes et des filles les éléments centraux des impacts du changement climatique spécifiquement sur les femmes et les filles ;
  • Identifier, analyser, caractériser et documenter dans une perspective féministe et de droits des femmes et des filles les éléments centraux d’une « transition juste » dans le contexte des pays partenaires de la coopération belge au développement ;
  • Identifier, analyser, caractériser et documenter les risques et opportunités, les effets positifs et négatifs, et limites du PNEC sur l’empowerment des femmes et l’égalité des genres dans les Suds, et plus particulièrement dans les pays partenaires de la coopération belge au développement ;
  • Formuler des recommandations politiques pertinentes pour la coopération belge au développement qui visent à mitiger les risques et les effets négatifs et à maximiser les potentiels effets positifs identifiés lors de l’analyse et à renforcer la cohérence entre le PNEC et les objectifs stratégiques d’intégration du genre de la coopération belge au développement.

MÉTHODOLOGIE ET QUESTIONS À TRAITER

Il s’agit d’une étude documentaire.

La méthodologie alliera :

  • Revue de la littérature relative à la « transition juste » dans une perspective féministe ;
  • Revue des éléments clés du cadre international et européen lié à genre et climat, dont le plan d’action genre de la CCNUCC (UNFCCC) et le règlement gouvernance de l’Union Européenne;
  • Lecture croisée du PNEC aux regards des éléments saillants de la revue documentaire ;
  • Entretiens et/ou questionnaires avec des partenaires préalablement identifiés par les membres du groupe de travail « genre et agriculture/climat » du CCGD.

L’expert∙e est en charge de proposer une méthodologie détaillée, claire et structurée pour ces différents éléments du travail.

Les questions suivantes seront abordées par la recherche :

  • Comment les femmes et les filles sont-elles impactées par le changement climatique dans le monde?
  • Quelles sont les conditions nécessaires d’une « transition juste » dans une perspective féministe qui intègre les droits des femmes et des filles des suds, et particulièrement dans les pays partenaires de la coopération belge au développement ?
  • Comment le PNEC intègre-t-il les éléments centraux d’une « transition juste » dans une perspective féministe ?
  • Quels sont les risques posés par le PNEC sur l’empowerment des femmes et l’égalité des genres dans les pays partenaires de la coopération belge au développement ?
  • Quelles sont ou pourraient être les opportunités du PNEC sur l’empowerment des femmes et l’égalité des genres dans les pays partenaires de la coopération belge au développement ?
  • Quels sont les effets positifs et négatifs du PNEC sur l’empowerment des femmes et l’égalité des genres dans les pays partenaires de la coopération belge au développement ?
  • Comment la Belgique peut-elle renforcer la cohérence pour les politiques de développement en ce qui concerne le PNEC du point de vue d’une « transition juste » dans une perspective féministe ?
  • Dans quelle mesure le PNEC est à articuler avec d’autres politiques de manière efficiente et pertinente? En Belgique et dans les pays partenaires de la coopération belge au développement?

COMPÉTENCES REQUISES

  • Diplôme universitaire.
  • Formation en genre et/ou démontrer tout au long de son parcours une sensibilité particulière à cette problématique ; formations complémentaires, développement d’outils, élaboration de stratégies spécifiques…
  • Intérêt et expérience dans le domaine des politiques publiques, particulièrement liées au climat
  • Expérience de terrain dans les suds.
  • Compétences d’analyse et de rédaction.
  • Maitrise de l’anglais et du français ou néerlandais.
  • Atout : Compréhension passive de l’autre langue nationale pour les échanges avec les membres du groupe de travail et/ou du CCGD.
  • Atout : Espagnol.

CALENDRIER ET DURÉE DES PRESTATIONS

La prestation totale pour la réalisation de cette mission est estimée à 15 jours de travail de 8 heures.

  • Date limite de remise des offres : 29 novembre 2020 à 23h50.
  • Sélection de l’offre par le Groupe de travail : 10 décembre 2020 au plus tard
  • Signature du contrat et réunion préalable : semaine du 14 décembre 2020
  • Réunion intermédiaire : date à déterminer mi-janvier 2021
  • Remise du rapport final : le 19 février 2021 au plus tard
  •  Présentation de l’étude : date à déterminer au premier trimestre 2021