You are here

Optimiser l'engagement des organisations de la diaspora africaine dans le développement local

  1. Créé par Catherine DELVOSAL
  2. Le 29/04/2021
  3. 181921Dans Services Consultance Belgique

Listing details

Estimated duration : 120 jours
Period of execution : 01/06/2021 au 30/09/2021
Publication date : 29/04/2021
Submission deadline : 18/05/2021
Contact person :

Market summary

ADEPT sollicite l'aide d'un.e consultant.e expérimenté.e pour effectuer une recherche sur l'engagement des organisations de la diaspora africaine dans le développement local. 
 
Cette étude vise à améliorer la compréhension de l’engagement des organisations de la diaspora africaine dans le développement local en Afrique, en particulier ses spécificités.; à explorer les modalités d’un engagement plus efficace, efficient et durable des ADDOs dans le développement local sur le continent africain et de déterminer le rôle que les ADDOs peuvent jouer pour contribuer à un développement local plus inclusif et équitable.
 
Elle est destinée aux organisations de la diaspora africaine qui mènent des activités de développement en Afrique, aux Autorités locales et aux organisations de la société civile, aux responsables des politiques, aux agences de mise en oeuvre et à d'autres acteurs du développement pertinents (secteur privé et fondations). 

Summary of the expectations of the providers

Afin de soutenir les objectifs ci-dessus, l’étude entreprendra de répondre aux questions de recherche suivantes :

  • Quels sont les différents types/modalités de contribution de la diaspora africaine au développement local et de collaborations entre celle-ci et les autorités locales? Comment les organisations de la diaspora africaine mobilisent-elles les ressources financières dédiées au développement local ?
  • Comment les autorités locales et nationales peuvent-elles mieux exploiter le capital social, humain et financier de la diaspora africaine pour le développement socio-économique local ?
  • Quels sont les facteurs limitant et déterminant l’engagement des organisations de la diaspora africaine dans le développement local ?
  • Quelle est la valeur ajoutée de l’engagement des organisations de la diaspora africaine dans le développement local par rapport à d’autres acteurs du développement (y compris les ONG locales)?
  • Comment assurer une intégration correcte de la migration dans le développement local ?
  • Comment les ADDOs peuvent-elles contribuer à l’intégration du genre (égalité des genre/autonomisation des femmes) et les jeunes dans le développement local?
  • Les ADDOs ont-elles un rôle à jouer en tant que facilitateurs en matière de coopération décentralisée (en facilitant le jumelage entre les villes de résidence et d’origine par exemple) ? Peut-on envisager une coopération triangulaire entre les autorités locales africaines et européennes et les ADDOs ? Si oui, quels en seraient les bénéfices ?
  • Comment les ADDOs peuvent-elles contribuer à la localisation des Objectifs de développement durable (ODD) et/ou à la réalisation des ODD localisés ? Pour toutes les questions, une différenciation entre les ADDOs disposant d’une représentation ou d’une branche locale et les autres sera nécessaire.

Les principales tâches seront les suivantes :

  • Recueillir des informations et examiner les documents et la littérature pertinents sur la migration et le développement ainsi que l’engagement de la diaspora dans le développement local.
  • Rédaction de questions pour l’enquête(s) et les entretiens et identification des répondants et contributeurs clés à l’étude.
  • Mener une enquête(s) et des entretiens (groupes individuels et/ou de discussion) auprès des intervenants pertinents :
    o Membres et networkers d’ADEPT
    o Représentants des donateurs internationaux et bilatéraux (p. ex. GIZ, OIM, DDC, AFD, Commission européenne)
    o Les autorités locales dans les pays de résidence et d’origine, y compris les représentants des Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique (CGLU Afrique) et du Conseil des municipalités et régions européennes (CEMR). o Organisations locales et nationales de la société civile des pays en développement (par exemple NEAR)
  • Produire 8 études de cas sur l’engagement des organisations de la diaspora africaine dans le développement local.
  • Définition des profils des ADDOs engagés dans le développement local
  • Formuler des conclusions et un ensemble de recommandations ciblées à l’adresse des ADDOs, des autorités locales et nationales et d’autres acteurs du développement (organisations internationales, donateurs bilatéraux, ONG locales) ainsi que des recommandations transversales. Les bonnes pratiques et les mesures d’amélioration devront être identifiées.
  • Rédaction des rapports (projet de rapport et document final).